Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

C’est de cette façon qu’un peuple, suivant ce qu’en disent les belles âmes, ressuscite de la plus belle des manière. Il prend en lui toute cette vie, entière et pleine de lumière, dirigeant son regard à cette face irradiée, qui à tord n’est plus adorée...

Pour chasser l’épais brouillard qui le recouvre, il tourne son flambeau, appelant de tous côtés le vent et ses bourrasques. Accroché à son rocher jusqu’aux pieds, tout tacheté d’écume et de crachats, molesté par devant et par derrière, il voit l’assaut...

D’ailleurs, si le respect ne me l’imposait pas, j’userais volontiers d’un langage plus dur pour parler de sa personne. Si tenté que vous soyez ici en mesure de comprendre toute l’arrogance de cette femme, se conduire en putain avec les hommes n’est pas...

Je déteste cette rage qui peine mon cœur, de celle qui nous contraint à n’entendre que la rage elle-même, mais comme je le dis parfois, la colère qui en découle peut-être un ornement utile. Si cette mégère entendait d’une autre mesure les roulis de la...

La revoilà, pleine du monde, plus même, de ce que disent ses détracteurs, d’une obèse arrogance, sans quoi ils ignorent tout de ce que fut notre espèce. Je garde bien de rejeter sur elle toute cette faute que l’on ne corrige pas sur nous et qui fait dire...

Regardez bien devant vous, dans ce lointain paysage où règne la mer, là se trouve le plus grand des gardiens. Envoyé des hommes, il dresse sa carcasse au point le plus solide et demeure ainsi aussi droit qu’un mât afin d’attirer à lui toute la foudre...

Ceux qui me lisent savent bien mon attachement à cette théorie du complot, qui bien que très peu probable pour la plupart de mes concitoyens, demeure pour ma plume un sujet passionnant. La lecture de l’article, « L’offensive secrète d’Obama contre l’Iran...

En son lieu plongé dans les eaux, châtié par la tempête qui ne cesse de le provoquer, il guette le front soigné, les malheureux retournant de leur labeur. Un long frisson couvre son corps, mais rien de tout cela ne lui ravit sa droiture, il s’en moque...

C’est là que j’ai entendu cette puissance me dicter sa loi, pour laquelle elle ne peut désobéir sans subir d’autres tourments. Source de son triomphe, en majesté furieuse elle pousse sa nature à la bataille, affrontant les vents et les éclairs, épuisant...

Il y a là une demeure qui jadis a pris peine à s’élever, croyant sans craindre que la mer l’abreuve de raisons d’espérer. Dans l’heure matinale de la plus belle saison, je vois le rivage prendre parure d’une voile que le soleil à prit pour compagne et...