Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

la-statue-de-l-archange-saint-michel-est-placee-au-sommet-d.jpg

 

 Ainsi est revenu le puissant Michel, si près de la haute flèche, celle de la Sainte Chapelle. On le verra désormais poindre la main avec sureté comme un prince que la multitude vient honorer. Michel n’a point de colère, lui le grand archange qui siège devant le trône de Dieu et qui d’une voix haute  rassemble les myriades célestes. Ne le voyez-vous pas, à quelques enjambées à peine, écraser de son pied la gueule du griffu, il ne convient point d’en oublier la scène, la récompense pour une telle œuvre est son royaume. Ainsi, il est dit de lui qu’il est le plus grand des guerriers, c’est pourquoi j’ai toujours le cœur bien solide quand son nom sort de ma bouche. L’âme réjouie de plus lorsque je sais qu’il fait honneur au cortège de la Vierge, vous savez, il y est réellement plus grand en cet instant, Marie semble toujours honorée de l’avoir près de lui. O pour moi, O pour vous qui lisez ceci, sachez que Dieu lui a confié son peuple, oui, à lui l’envoyé sûr, le grand ministre qui jamais n’a laissé sans défense la semence d’Adam. Et là, maintenant, perché sur ce temple, le voici bien rayonnant, bien calme, nous pouvons, nous parisiens, boire l’ambroisie et le nectar à son honneur ! C’est là la moindre des révérences, nous qui fûmes français, honorés par son glorieux siège qui trône en citadelle sur le sable de Normandie. Pour nous, qui fûmes épargnés de la guerre et de ses maux, la tête haute nous devrions rendre grâce au Seigneur de nous avoir ainsi gardé ! Alors, informe-toi peuple de France de cet archange qui toise Satan et sa garde, lui qui plie genoux le plus honorablement devant le Très Haut ! Avez-vous vu comment il traite ses ennemis, implacable en raison du mal qui lui fait face, il les fait courir, il les fait fuir, incapables d’échapper à sa poursuite ? Il est là, par trois fois, il faut toujours le chercher, le prier, notre archange à l’œil droit et vif, de lieu en lieu, ici, à Paris. N’avez-vous pas entendu, par trois fois il s’y dresse, au-dessus de nous et pour nous ! Le voilà, silence religieux, un autre s’avance au loin, plus radieux semble-t-il, il est nu, le pied gauche sur une sphère, la jambe droite levée, les ailes déployées, dans sa main gauche une chaine brisée et dans l’autre un flambeau. Qui est-t-il, c’est Lucifer sur sa colonne, la lumière du monde, je me souviens d’André Sauvage et de son étude sur Paris, ne voyez-vous pas ? Mais si, ce passage sous la bastille, le canal sombre, cette chaine dans l’eau, les ombres et leurs embarcations, ces puits de lumière et de fumée, c’est là que tout se ravive, je vous en prie, regardez, tout y est dit, tout y est montré ! Jadis grand prince, c’est par lui que  le scandale est arrivé, allons frappez-vous la poitrine, l’infâme a son autel en ce lieu ! Mais écoutez, ce n’est pas lui qu’il faut suivre, lui vous fera périr, il vous châtiera et vous traitera comme du bétail qu’on mène à l’abattoir ! Et je sais, moi, que nous ne sommes pas les seuls auteurs de toutes nos fautes, de toutes nos misères, non, pas de toutes, pas de toutes ! Il y a bien plus derrière nous, il est pourpre, noir, enflammé, par comme sur sa colonne, m’entendez-vous alors ? Grâce, s’il vous faut mourir à l’instant, appelez Michel, Saint Michel, il viendra en un instant ! De même criez, si vous voulez, jamais il ne vous abandonnera ! Pauvre cœur qui n’en verrait pas la grandeur car là-haut, sur sa tour, assurément il est beau! Songez qu’il livre à la ville, à vous tous, une bien belle vision de la justice ! Allons, plus de prétexte, il vous faut agir et penser en homme de foi, c’est là une bonne manière de vivre ! Allez maintenant, levez le camp, marchez droit et souvenez-vous qu’il veille sur nous, sur Paris, sur la France !

Antoine Carlier Montanari (commentaire suite à l'article paru dans le Figaro le 15/11/2013, intitulé "L'archange saint Michel regagne la Sainte-Chapelle)  

Commenter cet article