Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

                                                   is (1)
Une personne qui prétend devenir chef de l'état doit se montrer plus à même de contenir cette fausse sensibilité, qui de sa part est mal venu en sachant que son parti est actuellement en pleine crise de moralité. Il pourrait apparaître à l'homme convenu des usages de la politique, qu'en coulisse elle ne s'offusque point des dires de monsieur Le Pen. A en croire sa réaction qui semble faire allégeance à la bonne mesure officielle, tente d'amalgamer les évènements d'Oslo au front national. Rodé à ce genre de technique, le parti socialiste a toujours su rampé comme le serpent pour mordre là où ça fait mal. Bien évidemment le partit opposé n'en demeure pas moins un habitué conservateur. Et c'est en cela que madame Aubry est coupable, car pour combler son manque d'acuité dans les évènements et les grands moments de l'actualité, elle fait usage de ruses afin de circonvenir l'opinion publique à sa cause. Tenir le mensonge dans sa bouche, feindre les larmoiements ne peuvent lui permettre d'élever son coeur et son âme à de grandes causes. A la voir appuyer sur le bouton rouge en cas de nécessité, puissions-nous douter de sa détermination et de son courage, trop idoine à l'homme d'envergure. Ses réactions hélas trop souvent teintées de maladresses sentimentales, lui empêchent définitivement de rester stoïque face aux courbatures du monde. Si elle n'est pas d'accord avec monsieur Le Pen elle se doit de rétorquer avec des arguments et des exemples en démontrant la fausseté de ses propos. Il lui incombe de chercher la vérité, de décortiquer les manipulations et les machinations et de les mettre en lumière. La gauche a son symbole, une marguerite qui se prend pour une rose!
Antoine Carlier Montanari (commentaire en ligne dans le Figaro sur l'article: Oslo: Aubry fustige Le Pen, du 31/07/2011)

Commenter cet article