Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE JOURNAL D'UN FRANÇAIS

" Notre foi doit être simple et claire, pieuse et intelligente. Il faut étudier, réfléchir pour se faire des convictions, des idées sûres, se donner la peine d'aller jusqu'au fond de soi-même, de ses croyances. » Marthe Robin

Un Livre Que J'ai Lu (124) : De La Droite Manière De Vivre (Baruch Spinoza)

Outre la notice sur Spinoza, l'avant-propos de la première édition et un avertissement de Spinoza lui-même, ce livre est divisé en 32 chapitres numérotés en chiffres romains. Ces 32 chapitres sont en réalité des principes de vie guidés par la raison et...

Lire la suite

Un Livre Que J'ai Lu (125) La Société Du Spectacle (Guy Debord)

L'auteur est un redoutable critique dont l'oeuvre emmailloté de marxisme a traversé un peu trop vite la pensée révolutionnaire française ainsi que l'esprit universitaire français, lequel n'a jamais su véritablement apprécier la dynamique et la pertinence...

Lire la suite

Un Livre Que J'ai Lu (123) : Traité Des Excitants Modernes (Honoré de Balzac)

On ne se rend pas forcément compte des dérèglements que peuvent causer certaines substances naturelles au sein d’une société moderne composée essentiellement d’individus névrosés et aliénés. Ces substances qui permettent d’échapper momentanément au tournis...

Lire la suite

Un Livre Que J'ai Lu (122) : Le Bon Et Le Mauvais, Christianisme et politique (Claude Tresmontant)

Quand on aborde la question du bien et du mal, le plus souvent, la subjectivité intervient comme un juge suprême. En fonction d es choix idéologiques et des désirs déréglés on obtient autant de réponses qu'il y a d'individus. C'est pourquoi notre auteur,...

Lire la suite

Un Livre Que J'ai Lu (121) : Quel Avenir Pour Le Christianisme (Claude Tresmontant)

Le christianisme est d'abord, selon Claude Tresmontant, la Pensée créatrice de Dieu (p7) et qui dans l'homme, à travers le Christ, restaure la grâce. Les objectifs immuables de cette pensée sont la justice et la vérité, lesquelles, dans un monde qui persiste...

Lire la suite

Un Livre Que J'ai Lu (120) : Art & Psychanalyse (J.-D Nasio)

Tout d'abord nous allons parler un peu de notre auteur. Juan-David Nasio (ici) est un psychiatre, psychanalyste et écrivain français d'origine argentine. Outre ses nombreuses distinctions il a publié un certain nombre d'ouvrage sur la psychanalyse dont,...

Lire la suite

Un Livre Que J'ai Lu (117) : Vacances De Pâques & Autres Chroniques (Marcel Proust)

S’il vous faut chercher une plume parmi les plus florissantes de la langue française et qui aurait prit à Balzac, à Jules Barbey d’Aurevilly et à Charles Baudelaire quelques parts non négligeables de leur génie, il vous faut comprendre que bien que la...

Lire la suite

Un Livre Que J'ai Lu (117) Le Bonheur Dépend De L'âme Seule (Cicéron)

La question du bonheur et de la vertu, déjà abordé par Aristote précédemment, est une question essentielle dans la pensée antique. Si l’un est subordonné à l’autre, la vertu est selon Cicéron, la matière la plus importante de la philosophie (p9). Elle...

Lire la suite

Un Livre Que J'ai Lu (116) : L'esprit Et L'âme Se Tiennent Étroitement Unis (Lucrèce)

Lucrèce est dans l’ordre des penseurs un athée et un matérialiste convaincu qui nia absolument l’existence de l’enfer et du ciel (p11, p77). Il fut un adversaire de l’idée de l’immortalité de l’âme mais n’ôta pas à l’homme le fait que cette âme lui soit...

Lire la suite

Un Livre Que J'ai Lu (115) Est-ce Tout Naturellement Qu'on Devient Heureux ? (Aristote)

Il y a une catégorie, nous dit Aristote, celle du jouisseur, qui pense la vie selon les plaisirs corporels (p17). Cette catégorie, bien retenue aux affaires basses du monde, ne fait que demeurer à l’écart de la source du vrai bonheur, tant sa manière...

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>

Archives

À propos

" Notre foi doit être simple et claire, pieuse et intelligente. Il faut étudier, réfléchir pour se faire des convictions, des idées sûres, se donner la peine d'aller jusqu'au fond de soi-même, de ses croyances. » Marthe Robin