Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

collapse_doc-thumb-380x213-30390.jpgSoral_Enerve.jpgMax-Keiser-pic-04.jpgGeraldCelentepic.jpg

 L'on pourrait rire maintenant de voir comment le monde économique distribue ses opinions sur l'hémorragie financière. on ne pourrait leur imputer ce qui est idoine à la nature humaine et qui nous maltraite toujours de la même manière et qui fait dire au russe que l'on apprend pas des erreurs des autres. Constatons donc qu'au regard de l'iceberg que l'on a percuté qu'il faut quand même dire à ceux qui nous conseillent et qui nous dirigent qu'ils n'ont point été de bon capitaine, mais qu'en cet instant de douleur ils seront trouver aux talents qui sont les leurs, la force de conjurer la fatalité. Pour cela il faut retrouver les paroles de l'élément crucifié, qui loin de se montrer le plus avare en amour a brandi au monde une parole des plus clairvoyante sur notre nature. Au désespoir de mon époque qui malheureusement ne saurait s'en rappeler, "Père, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu'ils font.", trouvera donc ici un écho à la clémence. Sachons donc en exemple fidèle épouser une telle parole et essayons de renvoyer aux dieux anciens ce qui fait notre grandeur. Les oracles nous ont promis un ordre parfait, une gouvernance unique et une monnaie unique, un royaume de paix et de tranquillité. Qu'ont ils ensemencé maintenant que la faillite déstabilise tout et qu'ils ne comprennent plus à quel jeu ils jouent sans penser un seul instant que les dés sont peut-être pipés. Écoutons donc d'autres oracles plus à même de nous conseiller, nous inculquer des vérités bien plus humaines que l'histoire a souvent illustrée. Qu'en notre demeure viennent les mots de la vérité, prononcés par des hommes qu'un soleil radieux a ensemencé et pourvoir à nos frères, à ceux qui restent dans l'ombre, cette lumière qui ouvre les yeux. A ceux donc comme Michael Ruppert, Alain Soral, Max Keiser, Gérald Celente qui bravent le monde en désignant aux agneaux les loups, savent qu'en tous temps la gloire est au sacrifice.

Antoine Carlier Montanari       

Commenter cet article