Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

              31627-television1-225x300.jpg                                      

 La télévision s'étend au regard d'un monde toujours plus propice à lui vouer la majeur partie de son temps. Voir est devenu tributaire d'organes dont la mesure ridiculise l'homme, l'outrageant et le nivelant aux proportions de son sexe. Ainsi disloqué au profit d'un amas d'images dont le but est de nous faire oublier l'essentiel et de nous préserver des interrogations existentielles. Il est certain que beaucoup participent volontairement de cette apothéose du néant, effaçant leur singularité dans des boites de plastique. La télévision est devenue une icone qui ne demande qu'à remplacer l'introspection, la réflexion ou tout autre terme du même acabit. L'écoute quotidienne entraîne l'atrophie des sens et substitue à l'effort de la pensée des idées toutes faites. Il devient alors facile de deviner les comportements actuels, l'extraction de la substance cérébrale est en route et l'on voit les populations plagier les talents immérités d'hurluberlus. La fascination qu'exerce le petit écran s'apparente à une hypnose collective et qui demeure à ce jour la plus grande manipulation mentale. L'esprit critique s'atténue et l'acuité littéraire s'efface au profit d'une sécheresse qui semble ne jamais s'arrêter. L'image toujours plus pesante devient l'attrait essentiel de la vie, une communion qui appelle chacun à entendre des voix très soucieuses de la publicité et qui pousse l'esprit à rendre grâce aux héros les plus inutiles. Il semble que la plèbe aime ceux qui les divertissent, l'amour de soi est devenu un chemin spirituel qui non pas élève l'âme à Dieu, mais à César. Chacun mérite évidemment mieux que ces adages médiatiques, de ces élucubrations proférées par des adeptes de la richesse et qui se complaisent des médiocrités ambiantes. Un retour est demandé, une abstinence quotidienne peut permettre une guérison rapide et permettra à ceux qui la pratique une édification rapide de leur personne.

 Antoine Carlier Montanari

Commenter cet article