Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

    mgr_dagens-2.jpg

 Mais si j’osais, si j’osais répondre à cet entretien que vous avez accordé au journal du dimanche, d’une main sage bien sûr, je dirais que je ne connais rien de pire que de parler dans le vague. Ne pouvant plus rien sur l’état moral existant, devant la lâcheté de l’église de France, l’aveuglement même, et devant la gravité de la situation je me suis rappelé les paroles de la Vierge à Fatima. L’exemple est bon, prophétique, miraculeux et surtout si révélateur de notre temps. C’est pour ainsi dire un avertissement pour le monde et toute sage autorité de l’église devrait le lire régulièrement. Car n’avez-vous pas vu  progresser l’avortement, le mariage pour tous et l’euthanasie? Pourquoi ne vous contentez vous pas d’en rapporter un seul, même le moins dérangeant ? N’est-ce pas plus profitable que les propos que vous avez tenu contre le Front national ? C’est cette lâcheté que je condamne et je pourrai citer une multitude de curés, de prêtres, d’évêques et de cardinaux, qui comme vous, deviennent des serviteurs du monde. L’autorité la plus absolue, les lois de notre Seigneur, n’ont-elles pas fait la preuve de leur supériorité ? Alors que fait-on, on célèbre l’humanisme, l’amour laïque, sans Dieu et les hommes instruits disent que cette espèce de bonheur est la seule qui compte et on voue au contraire du mépris, de la haine et de l’infamie pour celui qui professe tout autre langage ! C’est un temps où la foi de la majorité des chrétiens est devenue si faible qu’il n’y a que peu de discussions ou de références faîtes à la glorieuse Eucharistie. Il n’y a plus guère d’enseignement sur la divinité du Christ ni même sur l’immaculée Conception, on se sépare de Dieu pour suivre des pensées politiques qui s’évertuent à promouvoir les droits de l’homme et la justice sociale. Tout se substitue au Père, à son Fils Unique, au seul chemin du salut. Cette nouvelle imitation de la parole de Dieu fait  croire à beaucoup qu’il s’agit simplement d’une évolution de l’évangile. Ce nouveau christianisme n’est plus choqué par les lois iniques, on déclare et on se réjouit de la grande tolérance que l’église fait preuve. On glisse tout doucement et tous ceux qui ont en horreur ces sortes d’actes abominables que j’ai cités plus haut, sont jugés et dépréciés. Cette fausse humilité constitue une nouvelle doctrine, unique, universelle qui encourage la nécessité de rechercher le bien-être matériel de ceux qui sont dans le besoin. Le monde est séduit par les actes censés être des œuvres de charité et il déclare même que cette charité est la vertu la plus grande aux yeux de Dieu. Plus aucune mention du péché, ni même de l’enfer, et l’on fait croire que les soi-disant bonnes œuvres concentrées sur le bien-être matériel peuvent apportées la vie éternelle ! Le rôle principal des sacrements est la doctrine la plus importante pour sauver les enfants de Dieu et il faut demeurer concentrer sur le Christ, le servir. Quel bien cela fait-il à chacune des créatures qui vivent dans l’aisance quand elles ne savent pas comment sauver leurs âmes ? Il faut repousser l’admiration du monde laïc et des actes publics qui rendent populaires, la Croix est la seule vérité, l’imitation à Jésus Christ est le véritable chemin du chrétien. Et oui, Monseigneur, dans vos réponses vous remplacez le Seigneur avec le désir de favoriser la justice sociale, mais aussi celui d’être admiré pour des paroles bonnes aux yeux des autres. Cette recherche de leur admiration signifie que vous vous éloignez du Christ, et utiliser le message de l’humanisme, de l’amour du prochain, du point de vue de votre capacité à prendre soin des pauvres, des étrangers et des nécessiteux, en tant que substitut à l’abolition de l’avortement et du mariage pour tous, c’est accepter les fausses doctrines qui même si elles paraissent bonnes n’en sont pas moins peu soucieuses de la véritable nature du Christ. Ceux qui sont nés intelligents et qui dans l’église parlent de cette manière semblent avoir tous les honneurs alors qu’aucune critique ne semble être portés contre eux. Les vertus de cette fausse humilité sont bonnes pour les ignorants, les oisifs, les lâches et les matérialistes. Ceux, qui pour vous font peur et qui ne font pas appel à des valeurs, eux sont dénigrés par les avorteurs et les faiseurs de lois contraires à l’enseignement du Christ. Monseigneur, si on me demande de choisir entre deux espèces d’hommes, je m’écarterai de ceux qui de gloire et d’honneur se laissent séduire, préférant ne point agacer les princes. Ma responsabilité en tant que chrétien est de vous désavouer, car il n’est rien de pire pour mon âme que de ne pas savoir distinguer ceux qui ont voulu défendre la vie de ceux qui l’éliminent. Je veux jouir d’une sécurité spirituelle, le gain est trop important pour faire semblant que ce jugement n’a aucun impact sur le devenir de l’âme, ignorer cela c’est se moquer ouvertement du sacrifice perpétuel. De plus, cet aveuglement spirituel qui enveloppe ces partis politiques ne vous semble pas digne de reproche, ils ont, pour rappel, eux et leurs prédécesseurs, établis sur les autels de la république, le plus grand holocauste. Donc je vous refuse le droit de dénoncer le Front National comme inique, et s’il faut que je me conduise d’une manière qui vous semble honteuse, parce que je vote Marine Le Pen, c’est avec honneur et fierté dans le cœur que je le ferai.

Antoine Carlier Montanari (commentaire suite à l'entretien de Monseigneur Claude Dagens paru dans le JDD du 30/12/2013 et intitulé "Prenons nos responsabilités face au Front national et au discours de la peur")

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article