Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

 

 

NEUF (1) 29.7x42

 Et là, les romains emmenèrent le corps du Christ. En cours de chemin l'illustre Gabriel les croisa et autour de ses ailes solides, le vent se mit à les surprendre. Dans un geste plein de compassion il déposa au visage de son Dieu un doux baiser. Accablé par cette triste vision, il essuya sa Face pleine de sang et de sueur, et dit : 

- Ô sublime imprégnation de l'Amour, fusse misérablement soumise aux tourments des hommes et aux injures du griffu, gémit en votre Cœur l’immense amour du Père ! Mourir ainsi, maintenant, devant la multitude du ciel, malgré la douleur, fait éprouver une grande admiration dans les rangs! Si la couronne de la souffrance harcèle de toute part votre front,  monte à vos tempes des maux invisibles puis sans renoncer à tout cela jusqu'à la mort, vous usiez de votre plus belle onction pour reconstruire le monde,  fassiez que cette race à nouveau glorieuse puisse engendrer autant d'amour!

Antoine Carlier Montanari

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article