Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

                                            téléchargement-copie-1

 Et il regarde d’un regard droit, pénétrant, pénétrant en lui, comme possédé par une envie de voir en dedans de lui. L’enfant parait tranquille, attentif, apaisé pour les yeux de son père, c’est merveille de voir cela se dit Cézanne. Repose-toi donc dans ce grand fauteuil, mon petit, abandonne-toi à lui, fais de lui un digne appui afin que toi et lui ne fassiez qu’un. Tu vois, déjà il t’illumine, sur ta gauche, comme une aile, c’est ça, comme une aile, c’est comme cela qu’il faut que je te peigne, avec une aile. C’est plus noble ainsi, songe donc à l’ange de Raphaël, pour moi c’est un autre toi ! Personne d’autre ne le remarquera, à part moi et toi et peut-être ta mère si je le lui disais, mais je pense qu’elle le verra naturellement. Disons que dans l’ensemble la ressemblance y est mais pas suffisante pour l’œil tiède, je dirais donc que j’ai trompé mon monde, seulement il faudra leur dire qu’il y a du Raphaël là-dedans pour qu’ils comprennent. Donc comme personne ne le leur dira, cela restera un secret pour nous. Le temps de la dernière retouche, la lumière vient du même côté si je m’en souviens, de la droite, suffisante pour localiser toute la face. Je garde la même expression, les lèvres en témoigneront, ce carmin est magnifique, il te localise au centre, parfaitement au centre, on ne pourra pas dire après que c’est le fruit du hasard, ça je n’y crois pas, c’est seulement pour les mauvaises langues.

Antoine Carlier Montanari

Commenter cet article