Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

haarp2ib4.jpg

 

  Il ne nous ai pas permis, à l'heure actuelle, où l'homme considère toujours l'effort militaire et économique comme une nécessité primordiale, de ne point se focaliser sur un point qui semble échapper à l'ensemble des institutions publiques. Il est intéressant de noter, qu'au seuil d'une ère qui s'annonce assez chaotique, le développement massif des nouvelles technologies, permet aux pays riches, de mettre en place des structures nouvelles de dissuasion. Aux domaines de la recherche sont alloués les fonds nécessaires à la garanti de leur hégémonie et l'on peut voir ainsi l'homme configurer l'évolution de l'humanité suivant cet ordre établi. Une nouvelle organisation qui prend acte du devenir de l'homme et enrôle l'ensemble des nations suivant un concept politique et philosophique qui tente de redonner à l'homme la gloire qui fut celle de César. Le principe contient en lui même celui qui a nourri Napoléon, Staline ou Hitler et il ne faut point voir là un nivellement des personnages, mais plutôt l'axe commun qui les anime, c'est à dire l'ambition. Au point qui tend à illustrer les cycles de leur apparition et qui entraine à chaque fois un nouvel ordre mondial. Au cas qui est le notre aujourd'hui et qui s'établit suivant les racines précédemment évoquées, nous comprendrons qu'à la lumière qu'est la raison, nous puissions envisager le recours à l'arme ultime pour établir l'empire. Il y a toujours ce phénomène qui pare l'outrecuidant énarque, au solstice qui vient, éclipsant ainsi ce qui est lumière et ambitionne les rêves d'Icare, permet au règne qui lui ait attribué de briller aussi fort qu'un soleil. Il sera dit, à ne pas en douter des conséquences de telles volontés, que la faim justifie les moyens. L'adage est consommé sans restriction et lorsque l'on vient à proposer les normes d'un axe planétaire qui se veut proéminent, arrogant et exclusif, l'on y décèle forcément la résurgence du despotisme. A l'aube du nouveau millénaire, ceux qui tentent, par l'intermédiaire des assemblées onusiennes, tel que Davos ou le G8, de planifier la marche de l'homme, s'adaptent aux considérations modernes de la guerre. Modifier les approches militaires et suivre le mouvement psychologique de l'humanité, le besoin de paix des peuples, afin de feindre l'homme des directives qui le dépasse en lui soumettant l'acte de Dieu comme trompe l'oeil de sa manigance. Ainsi paré de cette formidable machine,  la main peu considérante se voit gratifier d'un outil de destruction aussi furtif que transparent pour les consciences modernes. A chacun son cheval et à la mesure de l'aveuglement des peuples, préfigurera les propos du colonel Tamzy J.HOUSE des projets de la volonté américaine et qui fournira à la pensée que l'homme se veut toujours conquérant et qui rendra caduques les arguments de ceux qui s'abstiennent de cette idée.

 Le programme HAARP et ses applications militaires possibles se doivent de trouver écho dans les milieux où l'on pense, de ses éventuelles agressions qui modifient les fluctuations naturelles et qui doivent soulever les interrogations qui permettraient de focaliser les responsables. Il est vrai que l'utilisation d'armes dîtes conventionnelles s'avère difficilement dissimulable tant leur matérialisation est synonyme de destruction. L'ambiguité qui entoure cette technologie de dégradation environnementale est proportionnelle à sa visibilité d'ordre scientifique qui se définie par le sens de ses initiales (HAARP: High Frequency Active Auroral research Program). A savoir le contrôle de la donne environnementale qui permet au militaire l'exploitation des déséquilibres naturels et qui, l'écheance voulue, lui permettrai d'affaiblir l'adversaire sans se rendre sur place et tout en évitant de s'en montrer responsable. Cette conception n'a certainement point échappée aux stratèges du risque zéro et tout en évitant la désapprobation du peuple et l'assurance des bonnes intentions du gouvernement. Une conjoncture proche du crime parfait, une guerre moderne qui porte le nom d'Environment Warfare. A tenir compte de se qui se prépare sous la table, les climatologues militaires modifient, échauffent, influences les propriétés qu'ils étudient chaque jour. De jouer ainsi des caractéristiques de la ionosphère, il convient donc d'envisager les drames futurs sous cet angle et s'il est permit à l'homme de jouer des forces en mouvement revient à comprendre la fameuse histoire de l'apprenti.

 A prendre l'exemple du séisme d'haiti en janvier 2010, servira dans la mesure que cette éventualité puisse faire réfléchir aux conséquences et aux intérêts d'un tel désastre. La mort de 230 000 personnes, une économie effondrée, un peuple désespéré et un appareil politique dépourvu rend l'ensemble friand pour les prédateurs. D'emblée les puissances riches se sont impliquées au secours du pays et vite on a vu s'intaller une gouvernance étrangère avec son armée et ses cohortes d'associations. A considérer l'affaiblissement par les circonstances évoquées plus haut, rend indéniablement le système HAARP séduisant. Il est donc nécessaire de lire dans cette orientation le rapport de Luc Mampaey sur l'utilisation de telles machines et l'on verra qu'à la mesure de ses informations que la préoccupation d'un tel sujet n'est pas seulement l'apanage de quelques entités isolées comme la mienne, mais également de hauts fonctionnaires, de scientifiques, de politiques et de journalistes. Il est à joindre à cette enquête qui envisage le pire comme le meilleur, les informations nécessaires à la compréhension de cette technologie et l'on verra bien qu'au nombre croissant de catastrophes naturelles, certaines seront certainement le fait du système HAARP. Une telle possibilité ouvre des perspectives incroyables aux descendants d'Eve et de Pandore. L'essence d'une telle manigance se révèle toujours par la volonté humaine qui sans contrôler les désirs idoine à sa nature s'en va arpenter l'olympe pour défier les dieux. L'émergence aussi radicale que peut-être la fusion atomique pousse l'homme à se défaire de Dieu, à se libérer et se considérer comme tel. C'est pourquoi, à qui n'a pas oublié les désastres de l'histoire, il est important de rappeler que l'homme est capable du pire.

 Antoine Carlier Montanari

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 30/06/2011 12:00


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-22: THÉORÈME DES 3 ÉQUILIBRES.

ORIGINE CATASTROPHES .


Cordialement

Clovis Simard


AntoineCarlierMontanari.over-blog.com 30/07/2011 18:25



Bonjour,


je tiens à vous féliciter pour votre blog, très utile pour le raisonnement et assez passionnant à vrai dire. Je ne suis pas d'accord avec cette théorie car elle se situe dans le domaine de la
raison exclusivement, c'est se passé d'une donnée que l'être humain possède en quantité, c'est à dire le coeur. Vous vous faîtes écho d'une pensée qui ne peut aboutir et qui ne peut trouver sa
place dans la mesure où elle ne touche en aucune manière les grands écrivains et les génies qui ont parsémé l'histoire. Votre compréhension de l'univers est aveuglés de principes qui ne se forge
que dans l'histoire récente, l'on sait bien maintenant que l'arrogance humaine est confronté à son propre désespoir. Vous n'espérez plus et votre coeur est si sec que votre esprit en a totalement
vidé son contenu. La foi, la croyance en Dieu est un acte d'humilité puisqu'il rend acte à l'homme de son imperfection. Votre raisonnement ne fait qu'alimenter des supposées théories qui sans
cesse en peine d'évidence cherche une logique trop abstraite pour être comprise. Ce nouvel age donne à ceux qui y croient, l'impression d'être des dieux, mais au seuil de la maladie ou de la mort
vous vous trouverez devant un grand vide qui vous apportera une peur que même vos théories ne seront comblées. En toute courtoise je vous transmets mon amitié et vous souhaitant toutefois de
poursuivre votre quête car elle est quand même une preuve d'un esprit qui cherche et cela est louable.


Antoine Carlier Montanari