Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

passion-du-christ-2004-23-g.jpg 

 Maltraité des hommes, de ceux qui portent des casques, qui jurent au nom de César et qui sortent le glaive pour punir les ennemis de l'empire, cet homme humilié s'est forgé à la racine céleste. Il a traversé les enfers comme un soleil et s'est offert au nom du père.

 Au lien qui est le sien, du sang et de la chair d'une mère vierge, couronnée des saints lauriers de l'amour, il déploie sa lumière à la semence perdue. L'immaculé vaisseau s'est paré du souffle céleste et a plongée ses entrailles à la grandeur d'un dieu.

 La chevelure qui suinte, le sang qui la traverse, rien ne saurait dire quand la main de l'ange a recueilli sa peine. L'or de ses cheveux a brillé de l'éclat pourpre et l'eau de sa sueur a béni la terre.

 Aux pieds déchirés, aux chevilles enflées, la frappe du fouet exalte la horde des démons. Ils rient au sang qui éclabousse, la main de leur maître virevolte au grand jour. L'assemblée maudite exalte sa haine en maudissant l'homme-dieu.

 Au sacrifice qui peut-être le nôtre, n'égale que celui qui fût enchaîné au rocher mais ne vaut que par celui qui fût crucifié. L'adam nouveau s'est relevé, pourvoyant au monde le grain éternel, qui dès lors se fera gloire pour les mortels.       

 Antoine Carlier Montanari

 

 

Commenter cet article