Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

lady-gaga-dans-le-clip-applause.jpg

 

 Tempétueuse, affolante, son âme traine par-là, de ce côté-là de la berge où les damnés restent là, épouvantés, ébouillantés. Elle sort de ses murailles, attendues par Minos et Rhadamante, ainsi que les autres juges des enfers. Elle prend tour à tour la forme de Vénus et d’un démon ailé, l’assemblée toute émeut craint de voir en cette femme une affaire encombrante pour leur empire. Machiavel passe par là, prend part au spectacle et comme tout ce cirque ne lui parait pas digne d’intérêt repart pour éviter les inconvénients qui résulteraient de cet évènement. Par conséquent, comme c’est un grand observateur de la justice, il s’engouffre, léger comme la fumée vers un plus haut sommet pour y voir la conséquence d’une telle débauche. Ce qu’il vit fut terrifiant, trop d’âmes sur terre l’avaient choisi comme maîtresse, il lui sembla qu’en cet instant l’enfer avait formé une nouvelle armée. Machiavel s’asseoit, médite, le monde est devenu encore plus fou, encore plus dérangé, plus encore, pensa-t-il, que toutes les époques passées réunies. C’est là, ainsi qu’il prit son cahier et écrivit une nouvelle histoire de démon. Pendant ce temps-là la jolie blonde joue avec la poussière et s’emmêle les cheveux,  sourit cruellement mais là, le plus exécrable des juges, Belphégor, peu disposé à juger ce fardeau lui signale qu’il n’y aura point de pacte entre eux et elle. Mais elle continue son manège, maintenant c’est avec grande adresse qu’elle imite Bosch et Carroll, passant par-dessus, arrachant à ces princes noirs leurs sceptres et leurs piques puis plonge droit devant elle pour lécher la poitrine de Pluton. L’assemblée s’enflamme, vacille, convulse, c’est une tornade de feu qui se forme, malheur à la majorité, Pluton frappe sans dévier tout son domaine. Des nuées obscures descendent et couvrent tout ce qui s’anime, Gaga gémit, joue avec son linceul, tournoie, virevolte, secoue sa crinière. C’est la plus belle des étoiles de ce ciel, Pluton semble le penser, il se lève et dresse sa lance d’airain aux quatre vents et majestueusement gouverne les éclairs pour la foudroyer. Les morts, là, dansent, hurlent, les hautes murailles croulent dans la lave, fondent et font déborder considérablement le lac de feu. Alors elle ordonne à un cadavre de remuer, de se lever et de se plonger les mains dans l’eau bouillante. Au contact ses membres tremblent, il convulse, retombe et se tord comme un ver de terre. Spasmes en cascade, tout s’accélère, il fume, son cœur se détache de sa poitrine. Elle le ramasse, le porte à sa bouche, mouille ses lèvres et le plonge dans sa gorge toute chaude. Pluton ôte son envie de tout détruire, il se rassoit et applaudit.

Antoine Carlier Montanari (commentaire suite au clip "Applause")

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article