Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

                                          map syria fixedcropped
 
 Il est à noter qu'aux révolutions arabes, initiées par un besoin de liberté, légitime le renversement de certains dictateurs et la mise en place de la démocratie. Il n’en faut pas plus pour que les partis radicaux musulmans profitent de la brèche pour  prendre le pas. La mesure qui définie actuellement le basculement du monde tente à démontrer l’influence financière qui poussent les peuples à la révolte, à savoir qu’en toutes les circonstances, les instances internationales ont données raison à la rue arabe. L’on peut donc constater comme vous le précisez, la volonté de la caste financière syrienne de s’éloigner du régime. La concordance est à souligner car c’est en cette mesure que l’on peut voir où le vent mène. Largement souligné par Pierre Razoux, auteur et chercheur au collège de France, qui démontre les mécanismes qui isolent les oligarchies arabes de la diplomatie occidentale. L’on pourrait donc penser qu’au regard des évènements, la situation s’étende dans toute la région, jusqu’au golfe persique, le Yémen est déjà en guerre civile, et voir les régimes monarchiques tombés les uns après les autres.  Ainsi  libres, les frères musulmans et autres mouvances radicales tenteront de prendre les reines et d’instaurer la charia. Il est certain qu’à la volonté qui les animent notamment alimenté par le conflit israélo-palestinien et la haine de l‘occident, viendra l’envie de le faire payer .  Les réserves de  pétrole entre leurs mains sonneront le glas de l’économie de marché. C’est pourquoi les barons syriens ont certainement compris qu’il en était fait du régime, la gouvernance mondiale a donné ses premiers commandements et elle ne serait tardé à promulguer un embargo économique. Il faut rester prudent quand au devenir de la situation, envisager certaines éventualités conviendra à l’esprit sage et raisonné.
 Antoine Carlier Montanari (commentaire sur le blog de Georges Malbruno, l'article Syrie: les hommes d'affaires commencent à prendre leur distance avec Assad, le 03/08/2011

Commenter cet article