Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par AntoineCarlierMontanari.over-blog.com

AFP_131030_al4ok_eglise_montegiordano_03_sn635.jpg

 

 On n’en a donc jamais fini avec cet art-là, qui offense, qui désacralise et qui en même temps prétend être admirable, une telle conduite détermine bien l’évolution des mentalités. Chaque fois qu’un de ces artistes forme une telle œuvre, la réaction la plus courante est d’approuver. Pourtant, dans ce long enchainement des siècles qui furent témoins de la grandeur de l’église, on n’a jamais vu d’artistes aussi dégradants avec elle. La cruauté de cette multitude s’exerce sans égard des convictions profondes des croyants et elle usurpe le bien le plus précieux qu’une âme peut accorder à Dieu. Je ne crois donc pas inutile de le rappeler, d’autant plus, à bien observer, leur talent ne se manifeste pas de la façon la plus honorable, précisément de ces qualités d’artistes chrétiens peignant, composant, sculptant avec une dextérité rare, précieuse et manifestement géniale. Fra Angelico, Véronèse, Tolstoï, Haendel, Dante et Michel-Ange ont extirpé l’âme et l’on fait surgir aux yeux de tous. Si on les étudie on saura garantir le contenu et la forme de leur œuvre, on ne pourra m’objecter d’arguments valables pour soutenir une comparaison avec ceux que je dénonce, tout simplement parce que ces derniers n’ont aucune considération pour le passé et le sacré. Voyez cette petite église, si tranquille, si paisible qui patiente comme un vieil arbre, au fond de laquelle ont remué tant de bonnes âmes, sincères et pieuses, a tout traversé, un siècle et plus. N’a-t-il pas honte, n’a-t-il pas peur ce Francesco Vezzoli en détruisant tout cela ? Comme je vous l’ai dit, cette faute terrible envers les morts, jeunes et vieux, est bien devenue chose courante en notre temps !

Antoine Carlier Montanari (commentaire suite à l'article intitulé "Francesco Vezzoli démonte une église" paru dans le Figaro le 31/10/2013. Commentaire publié à la suite de l'article)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article