Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Alighieridante.over-blog.com

             

 Le 29 septembre 2008, Wall Street s’effondre, c’est le jour de la fête des Anges, le Dow Jones a fait une "chute" de -777,7.Le chiffre 7 apparait quatre fois sur le tableau d’affichage. Le 24 juin 2016, les marchés mondiaux plongent à la suite du Brexit. C’est exactement 7 ans, 7 mois, 7 semaines et 7 jours après le 29 septembre 2008. Encore une fois quatre 7, c’est le jour de la fête de Saint-Jean Baptiste. Ce chiffre 7, en français, est un diminutif de septembre, de plus la sommes des 7 premiers nombres (1+2+3+4+5+6+7) est égal à 28, soit donc le 28 septembre, soit 1 jour avant le 29 septembre, la date du Brexit a été choisi le 23 juin, soit 1 jour avant le 24 juin, date du mini krach. Si tout semble tourner autour du chiffre 7, on pourrait ainsi deviner le cycle menant aux crises boursières, le chiffre 7 semble donc représenter ici d’avantage les 7 têtes de la bête dans l’apocalypse (13.1), ainsi la moitié de 7 est exactement 3.5, soit les trois ans et demi du règne de l’Antéchrist. C’est le temps de l’accomplissement du règne mauvais et l’apparition de l’être d’iniquité, qui, comme son titre l’indique, singe Dieu. Ainsi s’il prend à son compte ce chiffre divin, en le divisant par deux il précise l’exécution de son plan final, les 7 trompettes annonceront d’ailleurs le temps de ce règne. C’est à ce moment-là qu’entre en jeu les apparitions de Fatima en 1917, si l’on tient compte du centenaire de l’évènement, 2017 sera donc une année importante. On ne peut dire ici ce qu’il en sera mais au regard des secrets apocalyptiques annoncés par la Vierge aux enfants, il est fort à considérer que ce temps sera terrible.

Antoine Carlier Montanari

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article