Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Alighieridante.over-blog.com

 

 

 L'indien pendu se superpose de manière mystique au Christ crucifié. C'est lui, à la lumière d'une torche qui, au milieu d'une église en ruine où subsistent encore les restes d'une fresque murale, nous fait découvrir quelques représentations de l'enfer où les pieds du Christ cloués sur la croix auront l'honneur de tout racheter. Tandis qu'il reprend des forces dans la hutte bâtit par l'indien, Leonardo Di Caprio, alias Hugh Glass, contemple en rêve, sur la fresque, les traits du supplicié, c'est au prix de cette immense vertu que lui apparaît son fils vivant. Il est vrai que le souvenir de cette mort glorieuse l'a, en quelque sorte, fait renaître. Cette résurrection au centre de l'église surgit lors de la purification de Hugh Glass. La rencontre entre le père et le fils rétablit la paix et le pardon, sans doute que Dieu s'est manifesté pour faire ressurgir ces mots: «La vengeance est entre les mains du créateur." Ce dialogue entre Dieu et l'homme c'est précisément ce que refuse l'auteur du meurtre de son fils, Hugh Glass sera s'en souvenir à la toute fin en reprenant justement à son compte ce dialogue.

 

                                                       Antoine Carlier Montanari

Commenter cet article