Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Alighieridante.over-blog.com

 

 

 Son amour, inlassablement, rougeoie du fond de sa poitrine et comme le lys, ne quitte point le blanc immaculé dont Dieu a amoureusement paré. J'oubliais de dire, dans sa robe bleue, qu'aucun des maîtres espagnols et italiens n'auraient pu nous faire admirer, et qu'au mieux les voûtes célestes de Fra Angelico nous font à peine songer, Marie, qu'une couronne d'anges soulève comme le plus glorieux des diamants, descends du ciel, du plus haut des paradis, afin qu'aucune larme de ses fils ne coule en vain.

 

                                                       Antoine Carlier Montanari

Commenter cet article