Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Alighieridante.over-blog.com

           

 C'est peut-être là une mise en scène savante, qui on ne peut le nier décrit avec une certaine efficacité la stratégie psychologique de Marine Le Pen. A vrai dire, si vous décrivez la mécanique verbale en faisant peser avec subtilité une certaine sournoiserie dans sa dialéctique, pour moi, et sans vous complimenter, je dirais que Marine le Pen a soit lu L'art d'avoir toujours raison de Schopenhauer ou le discours de Tite Live de Nicolas Machiavel et peut-être même les deux, et si elle ne l'a pas fait alors je dirais qu'elle fait comme dirait Proust, du plagiat par anticipation.
 En effet, à suivre votre analyse, la chef du Front National semble éviter tous les pièges tendus par ses adversaires, ce qu'en effet ne faisait pas son père, qui lui, tenant d'avantage du gaulois fier et orgueilleux, s’efforçait d'enfoncer les portes fermées. Cette dualité n'est pas sans effet pour autant, les deux caractères forcent l'opinion publique, leurs propos agitent les rédactions, les philosophes, les écrivains et tout ce qui tient une plume. Rien ne semble être laissé au hasard, chez les Le Pen chaque mot à une valeur ajoutée, ils le savent bien, vous le savez bien, il n'y a donc rien d'étonnant à ce qu'ils s'amusent avec vous. Maintenant si l'on observe fixement vos propos concernant le mot laïcité dans la bouche de Marine Le Pen, il faudrait ajouter que pour la pensée moderne ce mot est le privilège du socialisme politique, son acception dans le champs opposé prend en effet un tout autre écho puisque toutes les strates du problème islamique leur pètent à la figure. En prenant à son adversaire ses propres mots elles les coince dans un recoin si incestueux qu'ils n'ont pas d'autres choix que de marcher sur des œufs pour parler de l'islam, ça les révulsent tellement qu'ils vont jusqu'à raffiner eux même la mentalité musulmane en l'appelant Islam de France. Là où la présidente du Front National parle de tous les français, sans distinction de races et de religions, les autres partis politiques ne font que de parler d'antisémitisme, d'homophobie et d'islamophobie (d'ailleurs jamais la christianophobie, il serait intéressant que vous en analysiez les raisons). Cette fracture sociétale a communautarisé le modèle français, plus personne n'ira dire aujourd'hui que l'intégration suivant le modèle républicain est une réussite, cette seule constatation devrait vous faire réagir sur la solution politique apportée par les opposants au Front National. Face à cet aperçu et comme vous ne semblez pas lier les mots aux actes, les seuls décisionnaires sont épargnés tandis que Marine Le Pen et le Front National semblent porter sur leurs épaules toutes les fautes commises. Mais pour en revenir à l'Islam, les républicains laïques ont accouché d'une fille très pieuse, cette enfant tardive n'a pas en effet le même comportement que sa sœur aînée catholique, elle sait déployer des forces cruelles. Alors comme ces hypers républicains n'y connaissent rien en la matière, non seulement ils ont permis qu'elle enfante d'avantage et ont fait mine de ne rien voir par peur de l'énerver. Cette débâcle idéologique qui oeuvre avec une étonnante volonté contre la religion catholique, n'a pratiquement aucune force contre l'Islam puisque les prières de rue et la nourriture halal dans les cuisines de la république est même devenue officielle. On ne trouve d'ailleurs plus de poisson le vendredi, ni du cochon dans la semaine, et afin d'achever toute trace de christianisme dans l'éducation on manifestera le rêve historique français à partir de 1789. A aucun moment vous donnez des mots à ces maux là, "Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde" disait Albert Camus, Marine qui fait sienne justement cette citation devant les journalistes du New York Times en parlant de l'islamisme radical, nomme, comme le ferait un bon militaire, son véritable ennemi. Ce processus, le vôtre, qui consiste à désavouer le cheminement intellectuel de Marine Le Pen ne peut suffire à réellement percevoir la dynamique monumentale qui est à l'oeuvre. Elle a signé énergiquement le retour de la France sur l'échiquier international, selon le Time, en 2011, Marine Le Pen est la 71ème personnalité la plus influente du monde, invitée par les étudiants d'Oxford début février elle a également, en janvier de cette année, eu les faveurs de deux grands journaux américains, le Wall Street Journal samedi puis lundi du New York Times, le journal le plus prestigieux du monde. Vous jouez avec quelque quantité de mots ou de locutions, de termes bien choisis, choisis en fonction de votre combat et qui fera dire tout ce que l'on voudra à qui on voudra le faire dire. Si madame, cette méthode semble jouir d'une grande respectabilité, elle ne semble pas, entre vos mains, percevoir la géométrie du jeu en cours. Ils se sont trompés, les politiques, les intellectuels, les médias et aujourd'hui le Front National fait jeu égal avec les autres partis politiques. Ce qui avait commencé avec Jean Marie Le Pen continue vigoureusement avec sa fille Marine puis pointe Marion Maréchal Le Pen qui a simultanément le caractère de sa tante et de son grand Père. Cette cécité du groupe opposé, dont je pense que vous faîtes parti, empêche résolument de se regarder dans le miroir. La légende Nietzschéenne étant presque achevée, notre temps émerge maintenant dans un monde chaotique dont les rois et les saints chrétiens n'y sont plus pour rien. La gravité fondamentaliste islamique mène sa vie personnelle tandis que les prostituées financiers verrouillent un ordre matérialiste. Les démocraties sont désormais confrontées à ces contraires et comme les républicains ont été incapables de dépolariser ces deux pôles, la vache à lait républicaine comprend trop tard que le nihilisme fond au soleil. Marine a des concepts radicalement enracinés et c'est cela qui déplaît à la nouvelle bourgeoisie cosmopolite qui confond un aéroport avec un pays. Je vois d'ailleurs poindre dans votre argumentation une sorte d'hystérie humaniste qui consiste à cerner les mots qu'il faut dire pour être adoubé, "égalité" et "fraternité". Ce principe dogmatique, quasi ritualisé consiste à exalter l'amour laïque, lequel étouffant le modèle supérieur d'amour qu'est le Christ, le remplace par une sorte d'affection larmoyante et maniaque dont le stigmate visible est l'accueil de l'étranger. C'est là que se situe toute la roublardise fraternelle et s'il suffit de multiplier les mots évoqués plus haut pour être un défenseur de la république, le renard sera donc le plus vénéré.
 Oui c'est "son peuple", la seule qui puisse le dire aussi bien car ça lui va bien, même très bien, si bien que dans les parties issues de l'immigration le vote Front National est devenue une réalité. L'athéisme d'état et la théorie de l'évolution rebute nombre de parents musulmans qui finissent par préférer les écoles catholiques à l'enseignement public, ces populations sont de moins en moins dupes des discours humanistes dont la pensée profonde est d'éradiquer tout ce qui est sacré. L'amalgame que vous prétendez démontrer ne fonctionne plus aussi bien que par le passé, les français issus de l'immigration maghrébine et africaine ont très bien compris que les populations venues de l'est n'ont pas la prétention de faire augmenter le salaire de base. Cette catastrophe économique que surligne seul le Front National fait mouche dans tout le corps électoral surtout en cette période de grave crise économique! Là où les partis socialiste et communiste ont perdu toute crédibilité auprès des ouvriers et des français issus de l'immigration, le parti de Marine Le Pen ratisse large et parvient même a placer deux députés à l'assemblée nationale et deux sénateurs au sénat. Des sondages la donne en tête du premier tour de la présidentielle de 2017, à ce rythme il vous faudra véritablement analyser non plus "les mots biaisés" de Marine Le Pen mais vos propres mots qui semblent ne rien voir de ses mots à elle qui parlent aux français.

Antoine Carlier Montanari (commentaire suite à l'article de Cécile Alduy paru dans le Monde le 31/01/2015, intitulé: Les mots biaisés de Marine Le Pen)

Commenter cet article